mardi 20 décembre 2016

lundi 12 décembre 2016

Décembre







décembre
les branches du cerisier
comme des mains frêles


pluie d'hiver
une poignée de moineaux
sur le balcon


des oh! des ah!
le sapin tout juste illuminé
dans le salon








mardi 6 décembre 2016

Un ange frappe à ma porte






                                                                             


Paroles de la chanson de Natasha St-Pier : Un ange frappe à ma porte


Un signe, une larme,
Un mot, une arme.
Nettoyer les étoiles, à l'alcool de mon âme.
Un vide, un mal,
Des roses qui se fanent.
Quelqu'un qui prend la place de quelqu'un d'autre.

Un ange frappe à ma porte.
Est-ce que je le laisse entrer?
Ce n'est pas toujours ma faute,
Si les choses sont cassées.
Le diable frappe à ma porte.
Il demande à me parler.
Il y a en moi toujours l'autre,
Attiré par le danger.

Un fil, une faille,
L' amour, une paille.
J'me noie dans un verre d'eau.
J'me sens mal dans ma peau.
Je ris, je cache le vrai derrière un masque.
Le soleil ne va jamais se lever.


Un ange frappe à ma porte.
Est-ce que je le laisse entrer?
Ce n'est pas toujours ma faute,
Si les choses sont cassées.
Le diable frappe à ma porte.
Il demande à me parler.
Il y a en moi toujours l'autre,
Attiré par le danger.

Je ne suis pas si forte que ça.

Et la nuit, je ne dors pas.
Tous ces rêves, ça ne m'aide pas.

Un enfant frappe à ma porte.

Il laisse entrer la lumière.
Il a mes yeux et mon cœur.
Et derrière lui, c'est l'enfer.


Un ange frappe à ma porte.
Est-ce que je le laisse entrer?
Ce n'est pas toujours ma faute,
Si les choses sont gâchées.

Ce n'est pas toujours ma faute,

Si les choses sont cassées.

Ce n'est pas toujours ma faute,

Si les choses sont cachées.









Natasha St-Pier
Titre    : Un ange frappe à ma porte
Album: Longueur d'ondes
Année: 2006
Auteur-compositeur: Frédéric Chateau dit "Asdorve"

jeudi 1 décembre 2016

En plein coeur










Paroles de la chanson de Jeanne-Marie Sens: En plein coeur


Je sens la peur qui monte.
La folie nous rend fous.
Moi je ne veux pas vivre,
Sous les verrous.
Je veux au bout du compte,
Et même si c'est raté,
Pouvoir chercher le livre
Qui dit la vérité.

Et oublier, les belles voitures et le fric,
La retraite et les flics,
La politique... épique.
Oublier la sécurité sociale,
Les allocations familiales,
La promotion... idéale.

Quand je vois cette ronde
Qui tourne autour de nous.
Moi je veux être libre
Par-dessus tout.
Je veux briser mes chaînes
Et même si c'est raté,
Pouvoir trouver le livre
Qui dit la vérité.

Et oublier, les impôts, les militaires,
Les rubans aux boutonnières,
La mode avec... ses critères.
Oublier, les hypermarchés tout en glace,
Aux longues griffes rapaces,
Qui nous enlacent,
Voraces.
Oublier, la presse, le sexe, la télé,
Les H.L.M. quantifiés,
Et bien sur la publicité.
Oublier, les personnages magnifiques,
Au mille projets utopiques,
Au faux langage philanthropique.
Oublier, la la la la la la la...















Vidéo:
Jeanne-Marie Sens
Titre: En plein  cœur (oublier)
Année  1973
Auteur: Jeanne-Marie Sens
Compositeur: J.P. Pouret



lundi 28 novembre 2016

Élégie





                                                         















mardi 22 novembre 2016

Novembre












 Encore, les dahlias fleurissent.
 Les ombres, au verger grandissent.
 Pommes rouges sur les pommiers.
 Les derniers feux dans le jardin.
 Prélude à l'hiver, les matins,
 La rosée sur les mûriers.
 Sur les toits des hirondelles,
 Belles, s'envolent à tire- d'aile.




















samedi 19 novembre 2016

Banlieue












des feuilles vertes
j'ai la nostalgie
~pluie d'automne


   **

train bondé
sous la pluie traverse 
retraverse la banlieue

   **


cimenté 
le ciel sur la ville
quelques fumées 







gif animé:
1041uuu-Yuuta toyoi
1041uuu.Yuuta toyoi




jeudi 17 novembre 2016

Nuit













suivre la lune
de la terrasse du voisin
à la colline







Illustration:
Peinture sur bois- Valériane Leblond
Valériane Leblond


vendredi 11 novembre 2016

Lune d'automne





"Où cesserons-nous d'être de passage? Trois fois nulle part, je le crains."
  Georges Henein

















Lune d'automne
Une ombre furtive
Traverse la rue
Est-ce le parfum de l'amour
Distillé aussitôt disparu?









lundi 7 novembre 2016

Un dessin éphémère





       Le poisson Fugu, originaire des mers du Japon, a l’habitude de dessiner des motifs dans le sable pour attirer l’attention des femelles de son espèce . Les oeuvres éphémères sont vite effacées par le courant mais ça ne décourage pas le petit artiste qui réalise de véritables chefs-d’oeuvre.









Le chef d'oeuvre du petit Fugu japonais par videowebs





via GIPHY

samedi 5 novembre 2016

La jeune geisha

















longs rubans des saules
pâle sous son ombrelle
la jeune geisha




son sourire triste
les soieries brillantes
la foule grise























Illustration:
"Spirit of the Heron Maiden", Kokyo Taniguchi



mercredi 2 novembre 2016

Un monde de fleurs et de saules





















Emporte moi 
loin de ma rue, loin de chez moi
monde de rêve



















Capsule
Album et Titre: World of Fantasy
Année : 2011



vendredi 28 octobre 2016

Teatime











Sourire pincé:
"je ne te demanderai pas la recette de ton gâteau!"


silence entre nous
Mijaurée les yeux au ciel
~ pluie d'automne


vert sombre du thé vert
Ô combien résonne le son
des cuillères en argent






Illlustation:

Photographie : Carissa Gallo
Présentation  : Geneviève Panuska et Naomi de Manana 

jeudi 27 octobre 2016

Feuilles d'érable














dans chaque feuille d'érable
tremblant
les jours de mon passé









Illustration:
Hiroshige - Neige au temple de Kameido tenman
Ando Hiroshige

mardi 18 octobre 2016

Automne



coeur léger
mon foulard que je resserre
sous le vent d'automne




pluie d'octobre
les éventails refermés
sur la commode










vendredi 7 octobre 2016

Le vieux corbeau











nuages de courir
le cri du vieux corbeau 
en ce jour d'automne











 Illustration:
Corbeau sur le portique du temple - Yashima Gakutei



mardi 4 octobre 2016

Comme une héroïne











Comme une héroïne
Le matin, ce matin m'attend devant la porte
Enfile ta combinaison anti-douleur baby
Le jour sera rude

Comme une héroïne
Sans états d'âme
Je quitte la maison impassible et
Prête

Il y avait un rêve qui me poursuivait
Une porte à l'aube
Bleue hortensia
Une lune et un soleil

Comme une héroïne
C'est pour lui
Tout ce que je ferai
Oubliant qui je suis

Traverser un désert
brûlant et glacé
De pierres et trancher
Entre deux vérités

Et toujours ce rêve qui me poursuivait
Une porte à l'aube
Bleue hortensia
Une lune et un soleil

Supporter le poids des silences
Et des mensonges
Mais le ciel pur
A l'arrivée

Comme une héroïne
Écraser tous les vertiges enfin
Pour ouvrir à l'aube une porte bleue hortensia
Sur la lune et le soleil








Illustration:
Bande dessinée
Le vol du corbeau - Jean-Pierre Gibrat



mardi 27 septembre 2016

Soir d'automne









soir d'automne
à travers le mur le son d'une télévision




                                                                       



Ikue Asazaki est une chanteuse de folklore japonais.  Son père Tatsujo Asazaki, également chanteur de folklore lui enseigne, dès son plus jeune âge les techniques de chant. Elle se produit sur scène dès son adolescence et est déjà saluée comme un prodige.
En 1984, elle entre au théâtre national du Japon. Dès 1980 elle commence une carrière internationale et participe chaque année au festival d'Hibiya (Tokyo) et au festival des îles Ryuku. 
Bien qu'elle chante selon les traditions folkloriques d'Okinawa, elle s'accompagne d'instruments du monde entier.
Elle travaille en collaboration avec beaucoup d'artistes tels UA, Daikichi Yoshida, Ryuichi Sakamoto.















Vidéo:
Ikue Asazaki   朝崎郁恵
Album : Utabautayun (2002)
Titre   : Obokuri Eeumi




samedi 3 septembre 2016

13' 56'' avec Dario Robleto













Dario Robleto né en 1972 à San Antonio au Texas est un artiste multidisciplinaire américain.
Robleto utilise des matériaux inattendus tels des disques de vinyle, des os de dinosaures, des fragments de météorites ou de verre produits par des explosions atomiques, des enregistrements de pulsation cardiaques datant du 19 ème siècle, des manuscrits, d'anciennes photographies... et il transforme ces éléments constitutifs du passé collectif de l'humanité en délicats objets, sculptures, œuvres sur papier et merveilleuses installations, reflets de ses méditations personnelles sur l'amour, la guerre, la science, la philosophie, la culture populaire, la musique, les notions d'absence, de mort voire de résurrection.


                                                       
                                                     







    
 








                                                                         
                                           
                                       










Quelques oeuvres de Dario Robleto sont exposées 
à  Paris à la galerie Praz-Delavallade


Illustration:
Alloy of Love: Dialogue entre Dario Roberto et Ian Berry édité par Ian Berry (2008) 
Dario Robleto

samedi 27 août 2016

Soleil















soleil
longs voiles blancs
au long de mon ciel d'été








Illustration:
Iced Coffee Shop-Sen - Tente en bois et lin pour se détendre à l'ombre avec un café glacé - Architecte Go Hasegawa -


samedi 13 août 2016

Des enfants éveillés dans la nuit













il était une fois
des enfants éveillés dans la nuit.
minuit

longues soirées
d'envie comblée

la lune glisse
les volets encore ouverts
un rayon livide

bleuté, l'écran de l'ordinateur
tient lieu de lampe

barque lancée
sur l'océan de la nuit
pays lointains

nous n'irons plus au bois
les lauriers sont coupés

le livre de contes
sous le pot de géraniums
rouges

le jardin étroit où le charme
pose son ombre contre le mur

à la claire fontaine
nous n'irons plus danser
ni jouer

à la fenêtre bleue
nous irons contempler

un labyrinthe d'images
fermé sur de longs couloirs
au ciel étoilé




mardi 9 août 2016

Libellules














soleil d'été
je remercie
les libellules qui me frôlent





***





Juste le souvenir de ces deux libellules passant près de nous






jeudi 28 juillet 2016

YMM


"Ce que nous jouons, c’est la vie".
Louis Armstrong












douceur sur la ville
comme un air de Satchmo
sur les ondes




Gif animé:1041uuu
Musique  : "YMM" "Yokohama Minato Mirai" extrait du premier album de Suchmos  "THE BAY"


jeudi 21 juillet 2016

Sakanaction











quelques notes jaunes
les nymphéas de l'étang
au soleil levant 














Vidéos:
Sakanaction est un groupe de rock japonais créé en 2005 par Ichiro Yamaquchi



mardi 5 juillet 2016

"Unissons - Nous"





"Il y a un chant endormi dans toutes choses qui rêvent sans fin et le monde se mettra à chanter, si tu trouves le maître-mot"
Joseph von Eichendorff
















                                 



vendredi 10 juin 2016

lundi 23 mai 2016

Bleu









Les fleurs étaient si bleues,
Et les nuages si blancs.

Amour, pour si peu cet adieu,
Triste, vain, désolant.

L'envers appuyé au cadran,
Lie l'aiguille de la montre,

Et le clair désir, -refusant,
Part infiniment à l'encontre,

Du rien à venir qui désole,
Où fuit l'impossible seconde,

Bleue, noire, mortelle corolle
Absurde, éperdue, ronde.



Photographie: Danilo Dungo



mercredi 16 mars 2016

Cyclamens







Cyclamens

Le but de toutes ces choses 
Fragiles et pures; bleues et roses, blanches et violettes.
Je ne peux attendre la pluie.

Peut-être un jour, nous reverrons-nous ...








vendredi 11 mars 2016

Coquelicots




"Ce n'est pas facile de cacher sa tristesse derrière un sourire..."
                   Hiruzen Sarutobi (3ème Hokage)






Etienne Martin - éclaircie sur champ de coquelicots








battus par la pluie
flottant sur de verts océans
des coquelicots

               









mardi 8 mars 2016

Mars















rivage venteux
un parapluie de papier
s'envole très haut







Illustration:
Couverture du premier numéro du magazine hebdomadaire Shukan Shincho datant du 19 février 1956 illustrée par l'artiste Rokuro Taniuchi .
Rokuro Taniuchi:   est un célèbre illustrateur japonais qui a composé de très nombreuses couvertures pour l'hebdomadaire d'information et de littérature Shukan Shincho. L'artiste qui voit le monde qui l'entoure avec le regard de la petite enfance nous entraîne dans un univers tout entier d'onirie et d'imagination.